Catégorie Digitalisation de l'intérim

Comment la Blockchain peut-elle changer l'intérim ?

La Blockchain est devenue une référence dans l’évolution de nos technologies d’aujourd’hui. Depuis quelques années, son intérêt grandit dans la fonction RH, notamment, dans le domaine du travail temporaire.

Charlotte LAFRANCESCA

Jan 20, 2021 8 min de lecture

La Blockchain représente un internet décentralisé, fiable, transparent, modifié en temps réel et authentique. Cette technologie suscite des ambitions et des craintes auprès des professionnels. Pourtant sa popularité s’étend jusqu’au Ministre de l’économie, qui déclarait déjà en 2017 qu’il souhaitait faire de la France « la première place d’innovation blockchain & crypto-actifs en Europe (1) ».

Les cryptomonnaies se sont fait connaître en 2008 grâce au Bitcoin qui est d'ailleurs, depuis le début de l’année, à son plus haut niveau jamais atteint, soit une augmentation de 483 % en 1 an (2). Les cryptomonnaies appartiennent à la technologie Blockchain. Mais concrètement, qu’est-ce que cette technologie ? Son ambition est de redonner le pouvoir aux utilisateurs. Elle est née au lendemain de la crise des subprimes de 2008, liée à la défiance de son créateur, Satoshi Nakamoto, envers le système financier mondial. C’est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. En d’autres termes, via un système décentralisé, les informations sont stockées sur des serveurs capables de vérifier leur authenticité. Elle retrace ainsi l’ensemble des échanges entre les utilisateurs depuis sa création.

Reposant sur un système administré de manière collective, elle promet aux Ressources Humaines de nombreuses transformations sur leurs méthodes et processus. L’intégration de la Blockchain dans le domaine de l’intérim est encore timide dans un monde où les agences temporaires pour l’emploi n’ont pas toutes adhéré à la digitalisation de l’ensemble de leur processus. Pourtant les tendances démontrent que cette technologie n’est déjà plus hybride mais intégrée au sein de certaines fonctions RH. L'intérêt de la blockchain a déjà été démontré pour les RH mais en quoi est-elle particulièrement intéressante pour l'intérim ? Comment la Blockchain, une nouvelle technologie disruptive, peut-elle faire changer la fonction RH en intérim ? Point sur les bénéfices de cette technologie.

Sécurité et validité des documents pour les intérimaires

La Blockchain est considérée comme ultra sécurisée, transparente et infalsifiable. À l’aide de la distribution de la base de données, toutes celles intégrées dans la chaîne de bloc ne peuvent être modifiées. Les informations consignées sont d’ailleurs consultables par tous les utilisateurs.

CV trompeurs en intérim

75 % des CV seraient trompeurs et 90 % des candidats trouveraient normal d’arranger leur CV (3).

Le recrutement de nouveaux candidats en agences temporaire pour l’emploi est souvent soumis à une contrainte de temps pour vérifier la véracité des documents transmis par les intérimaires (diplômes, références des anciens employeurs, certifications…). En entretien d’embauche ou sur le CV, quelques candidats peuvent enjoliver leurs expériences, parfois au détriment de la vérité. Comment contrôler les dires des intérimaires, rapidement et à moindre coût ?

Le nombre de faux diplômes est en constante augmentation ces dernières années. La banalisation de l’utilisation de l’informatique permet aisément la falsification de documents, mais la sécurité des données de la Blockchain permet de réguler cet usage de faux. Par exemple, et nous allons le détailler ci-après, si les toutes les écoles intégraient les diplômes de leurs étudiants sur une Blockchain, les candidats ne pourraient plus frauder sur leur niveau d’étude car les entreprises y auraient accès.

Les solutions apportées par la Blockchain

  • Vérification de la conformité des diplômes

Tous les parcours, les diplômes et les certifications des candidats peuvent être enregistrés sur une Blockchain et consultables par les entreprises. Celles qui utilisent cette technologie réduisent leur temps dans la gestion administrative (les tâches les plus chronophages et fastidieuses) et leurs coûts de main d’œuvre (temps de vérification des documents). Ce gain de temps engendré par la vérification rapide des documents est une pépite pour le recrutement express inhérent aux agences d’intérim. En France, la start-up BCDiploma (4), propose aux écoles d’utiliser cette technologie. L’école inscrit tous les étudiants diplômés sur la Blockchain. Ces derniers reçoivent en retour un lien de conformité à transmettre aux recruteurs.

  • Suivi de carrière simplifié pour les Responsables RH

La Blockchain permet également de mieux détecter les besoins en formation via la « learnchain ». La formation est un domaine clé pour les agences d’intérim qui misent sur celle de leur personnel intérimaire pour mieux recruter dans des fonctions pénuriques. Qui plus est, la Blockchain affiche toutes les certifications des compétences acquises dans le domaine professionnel. Les agences peuvent ainsi y détecter les nouveaux potentiels et simplifier leur gestion de carrière.

  • L’implication de chacun est récompensée

L’implication de chaque candidat ou collaborateur dans l’ajout d’informations sur la Blockchain publique est récompensée en fonction de sa valeur ajoutée. Ainsi la rétribution de chacun d’entre eux se fait de manière équitable, un moyen de garantir l’engagement des salariés. Cette rétribution est décrite dans un white paper, elle peut être récompensée via des tokens (jetons), mais diffère en fonction de chaque Blockchain.

  • Consolidation de la confiance entre salariés et employeurs

La sécurisation et la transparence de toutes ces données deviennent un gage de confiance entre les candidats et les employeurs. Les informations apportées aussi bien du côté employeur que candidat, renforcent cette confiance réciproque. Les agences d’intérim, qui ont tout autant besoin de la confiance de leurs clients que de leurs intérimaires, ont besoin de cet investissement et de cette fiabilité commune. Celle-ci est rentable à long terme, la tendance va d’ailleurs continuer à se consolider au fils des années. Aujourd’hui, le recrutement doit être productif, rapide tout en étant qualitatif et la Blockchain renforce l’utilisation de l’Intelligence Artificielle classique. La sécurisation des informations permet d’alléger les tâches rébarbatives, elle est un gage de véracité des documents et de confiance entre salariés et employeurs.

Conformité juridique des contrats de missions et de mise à disposition signés électroniquement

La preuve de conformité des contrats en agence

Les agences d’intérim ont de plus en plus recours à la signature électronique pour leurs contrats de mission et de mise à disposition. La validation des contrats signés électroniquement est contrainte à certaines règles : Ils n’ont de valeur juridique que si les acteurs peuvent prouver que ces documents ont été signés par la ou les bonnes personnes. Les agences veulent réduire leur temps à la vérification des contrats et autres documents juridiques. Le couple Intelligence Artificielle et Blockchain pourrait les aider dans cette étape délicate et cruciale.

Sans l’aide d’un processus automatique de vérification de toutes les clauses des contrats, les services RH peuvent être amenés à réaliser des erreurs juridiques aux conséquences financières notables.

Les « Smarts contrats »

Nous appelons « Smart Contrat » le processus de vérification et de sécurisation de l’exécution d’un contrat à l’aide de la Blockchain. La technologie permet de vérifier et d’exécuter automatiquement toutes les clauses d’un contrat en fonction de leur conformité juridique. Pour aller plus loin, la technologie pourrait bientôt leur permettre de déclencher toutes les actions légales, sociales et financières. Ce sont donc des contrats intelligents qui se dénouent seuls en fonction des paramètres intégrés dans le code.

Rémunération des candidats et Règlement des entreprises utilisatrices

Les transferts d’argent via la Blockchain se distinguent des transferts traditionnels en raison de l’absence d’intermédiaires. Communément, les banques encaissent des frais élevés sur les transactions monétaires. La Blockchain, elle, permet de limiter les commissions via une gestion autonome. Les entreprises peuvent même s’endetter en créant leur propre cryptomonnaie (via une ICO en définissant les conditions du prêt et les contreparties).

Ainsi, la Blockchain est un système qui permet de réaliser des règlements, des échanges ou des envois de fonds instantanément. Elle fonctionne sur une base de données publique et totalement décentralisée. Ce système permet d’accepter tous types de fonds : monnaie fiduciaire, cryptomonnaies, commodités ou miles d’avion.

Une gestion des salaires coûteuse

Les spécialistes de l’intérim en ont parfaitement conscience : La gestion des salaires est longue et coûteuse en main d’œuvre. En intérim chaque client possède ses propres spécificités en matière de convention collective, de règles juridiques ou de lois internes à l’entreprise (montant des paniers repas, jours de RTT dans l’entreprise…). Comment la Blockchain peut-elle aider les agences temporaires pour l’emploi à fluidifier ses transactions monétaires ?

Le processus transactionnel de la rémunération et des règlements

  • La Blockchain est infalsifiable

Infalsifiable et sécurisée, la Blockchain pourrait devenir la meilleure des banques. Aucun  intermédiaire ni aucun établissement n’intervient dans le processus, les agences réduisent ainsi leur frais de transactions. De plus, certaines cryptomonnaies sont fixes, notamment les stablecoins, où les taux de change du versement des salaires ne fluctuent pas.

  • La Blockchain facilite le paiement des salaires

La technologie permet de tenir un registre du personnel distribué. En d’autres termes, il s’agit d’un registre essentiellement tenu informatiquement qui facilite le paiement des salaires et des règlements.

  • Le fonctionnement du paiement des salaires et des règlements

Les règlements des intérimaires et des clients sont totalement automatisés. Voici quelques clarifications sur l’enchaînement du processus transactionnel :

➡ Les informations relatives à la paie des intérimaires ou au règlement des clients sont transmises à l’employeur.➡ Le système envoie une clé numérique publique (associée à l’employé ou au client en question). Cette clé crypte l’ensemble des informations d’identité des destinataires des fonds.➡ Les informations sont envoyées au registre distribué (avec la transaction et la date de règlement).➡ Les données sont construites sur plusieurs niveaux classés en fonction de la sensibilités des informations.➡ Chaque niveau est rendu accessible à un tiers identifié avec le code niveau.

La Blockchain est devenue un levier stratégique pour de nombreuses entreprises. Ces chaînes de bloc publiques derrières les cryptomonnaies les plus célèbres (Bitcoin, Ethereum, Ripple) et financées par le coût des transactions se différencient des blockchains dites « privées » (Hyperledger, Quorum, Corda (5)). Ces dernières sont gérées par et pour un acteur (entreprise ou particulier) qui devra s’acquitter du coût de licence et de maintenance. Ainsi, les agences d’intérim peuvent d’ores et déjà s’associer avec certaines Fintech Françaises qui proposent des solutions de Blockchain pour certifier et garantir les compétences, expériences et formations des salariés. Mais dans la pratique, la Blockchain tarde encore à faire l'unanimité car ses bénéfices restent flous. Pourtant, dans les 5 à 10 années à venir, l’activité de toutes les industries (ou presque) sera transformée par la Blockchain (6). Elle représente donc un virage et une tendance que les agences d’intérim pourraient prendre sur le long terme pour se doter d’un avantage concurrentiel considérable : optimisation des tâches, sécurisation des données, conformité, contrôle des contrats, fonctionnement des transactions, possibilité de privatiser sa propre blockchain, les avantages sont nombreux...


A propos de Troops

Troops est une solution logicielle 100% online qui permet aux groupes et agences de travail temporaire d'accélérer leur transformation digitale tout en optimisant leur ROI. La plateforme permet de digitaliser et d'automatiser l'ensemble des processus RH spécifiques à l'intérim (profils candidats, dossiers administratifs, fiches de poste, commandes, contrats, relevés d’heures...) Elle permet aux agences se recentrer sur leur cœur de métier : le conseil et l’accompagnement des carrières. L'interface offre une couverture fonctionnelle complète et s'interconnecte avec les principales solutions externes du marché (logiciels de paie, de facturation, de multi-diffusion...) pour devenir l'outil dédié tout-en-un du travail temporaire.

S‘inscrire à la newsletter Troops

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte de réception