Catégorie Mon agence & mes candidats

Télétravail : comment transformer son management à distance

Les méthodes de management se réinventent avec la mise en place du télétravail à 100% dans certaines entreprises.

Pauline Chambonnet

Sep 28, 2021 2 min de lecture

Emilie Legoff, présidente de Troops, partage les changements de management liés au télétravail à 100 % : la confiance, le nouveau management s’appuie avant tout sur les échanges verbaux, des séminaires « au vert » réguliers et de nouvelles méthodologies.

En juin 2021, les travailleurs ont progressivement repris le chemin du bureau, en alternant présentiel et distanciel. Peu d’entreprises ont osé franchir le pas et passer au télétravail à 100 %. Nous l’avons fait en adaptant notre management à ces nouvelles conditions de travail dès la fin 2020.

Pourquoi passer à 100 % en télétravail ?

L’opportunité de passer en full remote a été impulsée par les salariés de Troops eux-mêmes. Le full remote consiste à travailler où on veut, quand on veut, en limitant la présence dans les locaux de l’entreprise.

Au moment du déconfinement en mai 2020, les salariés ont été plus que réticents à revenir au bureau, certains ayant même déménagé à l’étranger pendant le confinement. Tous témoignaient d’un équilibre trouvé entre vie personnelle et professionnelle qu’ils ne souhaitaient pas sacrifier.

J’ai alors décidé, en septembre 2020, de résilier le bail de nos vastes locaux place Bellecour à Lyon. J’ai conservé seulement quelques bureaux et des salles de réunion. Certains profils comme les ressources humaines ou les commerciaux ont besoin de contacts humains. Ils peuvent donc venir quand ils le souhaitent dans les locaux de Lyon, mais ils n’ont plus de bureaux attitrés.

En revanche les développeurs n’éprouvent pas ce besoin. Ils aiment travailler à la maison. Beaucoup se rendent dans des espaces de coworking proches de chez eux où ils recréent du lien social. Ces heures de coworking sont financées par Troops. Par ailleurs, le mobilier nécessaire (bureaux, fauteuils, etc.) au télétravail a été transféré aux salariés. Une partie du coût du télétravail est aussi pris en charge, par exemple les abonnements internet.

Comment avons-nous adapté notre management au télétravail ?

Un management basé sur la confiance

Le management à distance est un management basé sur la confiance, qui constitue une de nos valeurs phares. Trouver le bon mode de management en distanciel ne s’est pas fait en un claquement de doigt. Il a fallu tester des outils, en abandonner pour en adopter d’autres, essuyer quelques plâtres, etc. 

Par exemple, au départ, le logiciel Around, qui permet d’être en permanence connecté, avait été installé par tous les salariés. Au final, ces derniers l’ont trouvé trop intrusif. Il a donc été abandonné.

Autre constat d’échec : certains salariés recrutés en visio pendant le confinement ne sont pas restés car ils ne se sont pas sentis intégrés. Des e-apéros ont bien lieu tous les jeudis soirs, mais ce sont toujours les mêmes qui parlent…

Les échanges verbaux privilégiés

Le besoin de communication se fait d’autant plus ressentir en télétravail. Les discussions off à la machine à café ou à la pause déjeuner ont disparu. C’est pourquoi j’ai insisté, au début de la mise en place de cette organisation, pour que les échanges se fassent au maximum de manière verbale, pour éviter les malentendus et incompréhensions de l’écrit.

Des séminaires au vert organisés tous les deux mois

Pour maintenir un esprit d'équipe malgré la distance, nous organisons des séminaires en présentiel tous les deux mois, au lieu d’un seul par an auparavant. Les endroits choisis sont toujours très attractifs : Le Cap-Ferret, la Corse, Cannes.

Ces séminaires sont vraiment indispensables, surtout qu’une vingtaine de collaborateurs ont été recrutés en visio depuis septembre 2020 et donc ne connaissaient pas leurs collègues.

Ces séminaires « au vert » se déroulent toujours de la même façon : la première matinée, un point est réalisé sur la stratégie d’entreprise, les nouveaux clients et les projets à venir. L'après-midi est consacrée à discuter des points de tension entre collaborateurs et à les désamorcer. Le soir, tout le monde se retrouve à dîner et, le lendemain, c’est journée détente.

Des séances de brainstorming en petits groupes

Troops organise aussi des séances de brainstorming par petits groupes de trois ou quatre personnes maximum, renouvelées chaque semaine. Profils marketing, commerciaux et techniques comme les niveaux hiérarchiques sont mélangés. L'idée est de créer plus de proximité et de mieux faire circuler l'information. Cela a ainsi aidé certains développeurs à trouver davantage de sens à leur mission, lorsqu’ils se sentaient éloignés des besoins du client.

Comment recruter à distance, y compris à l’étranger ?

Etant à la recherche de compétences techniques très pointues, le télétravail me permet de recruter partout en Europe, n’exigeant pas la pratique de la langue française. La seule contrainte : recruter dans des endroits à moins de 3 heures de décalage horaire de Paris.

En postant des offres d'emploi sur des sites tech spécialisés, sans cibler spécifiquement des étrangers mais en précisant 100 % télétravail et que la maîtrise du français n'était pas indispensable, les candidatures venant de l’étranger sont arrivées naturellement. 

Troops fait passer à distance des tests techniques, puis des tests de personnalité pour la compatibilité avec le reste de l'équipe et, enfin, un entretien en visio.

Depuis un an, l’entreprise a intégré des profils techniques provenant d’Ukraine, d’Estonie, d’Israël, d’Espagne, du Portugal, mais aussi… de France. Le télétravail nous a finalement permis de résoudre nos difficultés de recrutement sur des profils très techniques et nous permet d’avoir une équipe désormais très cosmopolite.

S‘inscrire à la newsletter Troops

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte de réception