Catégorie Intérim

Génération Millenials : comment recruter ces nouveaux intérimaires ?

L'INSEE estime que les millenials représenteront 75% des actifs d’ici 2025. Affranchis des codes de leurs ainés, ces candidats donnent du fil à retordre aux recruteurs. Quelles sont leurs attentes ? Comment adapter sa communication pour mieux les attirer ?

Samantha STRASMAN

Feb 25, 2021 7 min de lecture
millenials-troops

Hyper-connexion, autonomie dans le travail, esprit entrepreneurial, voici trois qualités indéniables des millenials, appelés également génération Y ou digital natives. Ces jeunes actifs, nés entre le début des années 1980 et la fin des années 1990, ont grandi dans un contexte social alimenté par le chômage, les crises, la mondialisation et les nouvelles technologies(1).

D’après l’INSEE, les millenials représenteront 75% des actifs d’ici 2025(2), rendant leur recrutement stratégique pour le secteur de l’intérim.

Affranchis des codes de leurs prédécesseurs, les jeunes de cette génération changent d’entreprise ou de ville au gré de leurs envies. Flexibles, mobiles, rebelles... leurs qualités sont aussi les défauts qu'on peut leur trouver, et vice versa. Recruter un millenial nécessite donc de comprendre ses attentes et d’adhérer à son état d’esprit, faute de quoi la collaboration risque de se montrer très éphémère.

Alors, qu'est-ce qui peut faire pencher la balance dans le cœur des millenials et les attirer vers une entreprise plutôt qu'une autre ? Comment adapter sa communication à cette cible de candidats moins dociles et plus volatiles que ses aînés ? Lumière sur les spécificités du recrutement de la génération Y.

Une communication valorisant une marque employeur authentique

Une marque employeur forte et cohérente avec la culture d'entreprise est indubitablement un atout auquel les millenials sont sensibles. Dans le cas des groupes d’intérim, la différenciation par rapport à la concurrence peut passer par le digital. Si cela témoigne d'une adaptation aux habitudes et au mode de vie de ces candidats, cela ne suffit toutefois pas à les appâter. Il convient de développer une communication transparente, tournée vers les valeurs de l'entreprise.

Les valeurs des Millenials : quête de sens, éthique et apprentissage constant

Les millenials se caractérisent par une sensibilité particulière à l’humain et une grande ouverture d’esprit. Ils sont plus enclins à travailler au sein d'un écosystème multi-culturel ou d'une équipe pluridisciplinaire que les précédentes générations. Ils accordent en outre beaucoup d'importance à des valeurs fortes et engagées dans leur environnement de travail. Très jeunes, ils ont vu la société de consommation se transformer au profit d’une consommation plus responsable et juste. En conséquence, leur sensibilité à la transition écologique et leur capacité de jugement éthique ne sont pas à négliger dans une stratégie de communication à leur intention.

Premiers témoins du travail acharné de leurs parents et grands-parents jusqu’à leur retraite, les digital natives cherchent à tout prix à éviter le schéma d'une carrière sans objectif. Au contraire, ils sont en quête de sens et ont soif d’apprentissage tout au long de leur évolution dans le monde professionnel. Les millenials cherchent perpétuellement à diversifier leurs compétences et à se former à des tâches nouvelles. Ils ont une conception holistique de l'entreprise et de ses projets, en rupture totale avec la vision d'antan où l'entreprise était organisée comme une addition de fonctions indépendantes et cloisonnées. Cela en fait naturellement des candidats particulièrement investis dans les missions qui leur sont confiées.

La stratégie des agences pour les séduire via la marque employeur

Pour attirer l’attention des millenials, les agences d’intérim doivent alimenter leur présence sur internet : réseaux sociaux, page entreprise, blog, offres d’emploi...

  • Des offres d’emploi authentiques

Dès la rédaction d’une offre d’emploi, la philosophie des millenials doit transparaître : l’offre doit inspirer le dynamisme, la modernité et la transparence, sans faire de promesses qui ne seront pas tenues.

☝️ Professionnels du travail temporaire, soyez prudents ! Veillez à ne pas trop vous avancer sur l’ADN d'une entreprise utilisatrice pour éviter toute déception. Les candidats de cette génération accordant une importance particulière aux valeurs et à la culture d'entreprise, ils n'apprécient absolument pas de se sentir dupés. Une communication vécue comme mensongère risque de mettre à mal la marque employeur de votre client, mais aussi la vôtre.

  • Les réseaux sociaux comme vitrine de la marque employeur

Les réseaux sociaux sont la vitrine de la marque employeur d’une entreprise. Aussi, les groupes d’intérim doivent s'appuyer sur leurs réseaux sociaux pour asseoir leur identité et véhiculer leurs valeurs. Les millenials sont friands de contenus décalés et humoristiques, autant que de publications engagées. Ils sont généralement plus sensibles à l'humain et à l'authenticité qu'à une communication gravitant exclusivement autour des performances de l'entreprise aux airs de publicités.

Le Groupe Menway utilise Facebook pour s'adresser aussi bien à ses clients qu'à ses intérimaires.

Casser les codes du recrutement formel

Bonne nouvelle : les millenials correspondent bien à la cible du travail temporaire, comme en témoigne ces dernières années le phénomène des slashers (jeunes actifs qui cumulent plusieurs emplois mais aussi plusieurs compétences). Les codes traditionnels du recrutement doivent toutefois être déconstruits et repensés pour satisfaire les attentes particulières des millenials.

La personnalité des Millenials : impatients et rebelles

Comment recruter un candidat issu de cette génération ?

Enfants du digital habitués à avoir accès à tout très vite (sinon tout de suite), les millenials ont pour la plupart développé une certaine forme d'impatience. Ils ont grandi avec des moteurs de recherche et des applications capables de leur fournir des informations précises, en temps réel.

Par ailleurs, les millenials ont subi pendant des années les règles et les pratiques de leurs aînés, qui ne leur conviennent pas. Pour cette génération, un bon contrat est un contrat qui profite à toutes les parties prenantes. La salariat n'est donc pas synonyme de soumission, mais est bel et bien d'échange de bons procédés. Ainsi, la hiérarchie importe moins à cette génération qu'aux précédentes. Elle sait faire preuve en contrepartie d'un esprit d'équipe sans égal.

Le processus de recrutement stratégique des agences d’intérim

S’adapter au naturel impatient et volatile de la génération Y peut passer par l'allègement du processus de recrutement (sur la forme, pas sur le fond, bien entendu !).

Les millenials ont tendance à zapper les offres requérant préalablement de compléter de longs dossiers et de joindre une multitude de pièces et de documents. Les agences d'intérim peuvent désormais - grâce à la digitalisation - ne leur demander de fournir des pièces justificatives qu'une seule fois. Ces dernières seront ensuite réemployées pour chacune de leurs missions sans intervention manuelle systématique pour l'employé d'agence comme pour le candidat. À noter également que ces profils sont moins convaincus que leurs aînés de l’intérêt des lettres de motivation. Ils s’attachent plus à prouver leur potentiel et leurs compétences par leurs expériences et des cas pratiques.

Par ailleurs, il est sans doute préférable qu'un premier entretien n'intervienne pas trop tardivement dans le processus de recrutement afin d'amorcer la discussion et d'humaniser les interactions dès le départ. Lors de cet entretien, l'organisation de la vie sociale de l'entreprise importe au moins autant que des informations à caractère plus factuel telles que les liens hiérarchiques qui animent l'entreprise. Il y a donc tout intérêt à renseigner les candidats sur des sujets moins formels comme l'atmosphère de travail, ce qui est mis en place pour le bien-être des salariés ou encore les moments de convivialité (déjeuners, afterworks, séminaires...).

Un processus de recrutement digital voire « gamifié »

Les habitudes des Millenials : connectés au monde qui les entoure

Ce n’est un secret pour personne : les millenials sont une génération hyper connectée. Une étude a d’ailleurs montré que 73 % des millenials postulent via leur téléphone(3). Les moments personnels se confondent avec les aspects professionnels de leur vie, si bien qu’ils font preuve d’une réactivité impressionnante en comparaison avec les anciennes générations. La barrière vie privée / vie professionnelle se rétracte, sans pour autant d'impression d’intrusion. De plus en plus mobiles, ayant des envies d’évasion, certain.e.s sont capables de postuler à une offre à l’autre bout de la France et de déménager du jour au lendemain, ou presque.

La stratégie digitale des agences d’intérim pour intéresser les Millenials

Tout d’abord les agences d’intérim s’adaptent en proposant aux millenials un processus de recrutement digital, fluide et attractif. Toutes les étapes, de la postulation à l’onboarding, peuvent être réalisées à distance.

Ainsi, les chatbots (à condition qu'ils soient soigneusement paramétrés) peuvent traiter automatiquement les questions des candidats et leur fournir une réponse immédiate. Cette digitalisation complète du processus RH s’inscrit dans le besoin d'instantanéité des millenials.

L'utilisation des SMS comme moyen de communication est également très appréciée et répandue au sein de cette nouvelle génération qui préfère recevoir une notification par message plutôt que de décrocher son téléphone. Aujourd'hui, des plateformes comme Troops permettent à l'utilisateur en agence de personnaliser le contenu d'un SMS à envoyer à un ou plusieurs candidat(s). Par exemple : un changement d'horaires d'ouverture de l'agence, une campagne de recrutement en cours pour certains métiers, demander à être recontacté par le candidat...

Pour séduire les candidats et tester leur motivation, certaines entreprises vont jusqu’à casser les codes traditionnels du recrutement en leur proposant des expériences pour le moins originales : job dating, escape game, réalité virtuelle, entretiens en vidéo différée, serious games... Cette tendance s’est fortement développée au sein de grands groupes tels que L’Oréal(4) ou la BNP(5), et commence à apparaître dans l’intérim.

Si le contrat intérimaire convient aux millenials car il s'accorde bien avec leur volonté de développer et de multiplier leurs compétences, ces jeunes profils ont tendance à bousculer les codes à tous les niveaux de par leur singularité.

Pour cibler ce type de candidats, les groupes et agences de travail temporaire doivent inévitablement faire des efforts d'adaptation, tant en matière de process que de communication.

Reste alors la question de leur fidélisation. On ne peut qu'imaginer qu'au-delà du recrutement, l'accompagnement des intérimaires nécessite une attention particulière tout au long de leur relation avec l'agence. À défaut de formule magique, il revient à chaque groupe de réinventer son offre de services aux candidats pour cultiver son vivier de talents.

(1) (6) APEC - Attirer les candidats - Juillet 2020(2) Forbes - Management - Février 2018(3) Capital - Février 2019(4) LOréal Marketing Award (5) Le Monde - Mars 2018

Illustrations : par pikisuperstar et pch.vector - fr.freepik.com

S‘inscrire à la newsletter Troops

Recevez les derniers articles directement dans votre boîte de réception